MAÎTRISE D’ŒUVRE
Place des Barolles – SAINT-GENIS-LAVAL (69)
Place Ferdinand Buisson – SAINT-PRIEST (69)
Aménagement de l’îlot Ranchet – ANNONAY (07)
Place du 8 mai – CHAPONOST (69)
Place Roannelle / Buisson – SAINT-ÉTIENNE (42)
Avenue Esclangon – GRENOBLE (38)
Esplanade Courier – ANNECY (74)
Centre-Bourg – CAMARET-SUR-AIGUES (84)
Place centrale du chef-lieu – CHAVANOD (74)
Esplanade de la Devèze – BÉZIERS (34)
Parking Cordier – SAINT-GENIS-LAVAL (69)
Traversée du bourg – LE PERIER (38)
Centre bourg – GRÉSY SUR ISÈRE (73)
Parvis du CHU – ROANNE (42)
Secteur Monmousseau – VÉNISSIEUX (69)
Quartier Pablo Picasso – ECHIROLLES (38)
Place du Pont et avenues – CHAMONIX (74)
Quartier Saint-Jean – VILLEURBANNE (69)
RN7 – SAINT-FONS (69)



ÉTUDES - CONCOURS
Hôtel de ville – SAINT-MARTIN-D’URIAGE (38)
Place du Jumelage – ANNEMASSE (74)
Mail piéton – CRAPONNE (69)
Place de la Paix – PLAINE-SAINT-DENIS (93)
Esplanade – VILLEFRANCHE SUR SAÔNE (69)

L’ILOT RANCHET, ANNONAY (07)

Requalification ilot Ranchet (après démolition d’immeubles)  par la création d’espaces d’agrément transformant la perception du quartier comme nouveau repère. Aération de la rue, création d’espaces publics dans le prolongement des logements conservés, valorisation des parcours piétons…
Surface : 1080 m²
Mission : complète, travaux 2016 – 2017
Montant prévisionnel : 300 000  € HT
Maîtrise d’ouvrage : Commune d’Annonay Emeline Rapaud
Tel  04 74 75 67 87 68
Équipe : ADP DUBOIS, Korell bet, vrd et économie

 

Le bourg ancien d’Annonay manifeste aujourd’hui une perte de vitesse. A la recherche d’un cadre de vie plus attrayant, de logements de meilleure qualité et d’une facilité d’accès, la population se détourne de la vieille ville qui se dégrade et s’asphyxie peu à peu.
Le secteur du projet nous apparaît comme une zone qui s’étiole à l’ombre de façades en décrépitudes. Face à ce constat, l’aération du tissu très dense s’affirme comme une nécessité, permettant aux logements voisins de l’îlot Ranchet de gagner en qualité par diminution du vis à vis et accroissement de la luminosité.
La destruction des bâtiments est une formidable opportunité de créer un espace public de qualité dans un secteur qui possède de nombreux atouts.
Cet aménagement se doit d’être vecteur de sociabilité au sein du voisinage. Prolongement de chez soi et Iieu de brassage intergénérationnel à l’échelle du quartier, l’accessibilité de tous dans cette zone où la topographie est importante nous apparaît comme un point essentiel. La création de ce lieu de vie et d’échanges doit être confortable d’accès, en particulier pour les personnes à mobilité réduite.