MAÎTRISE D’ŒUVRE
Site des ponts de la caille – CRUSEILLES / ALLONZIER (74)
Parc Beauquis – AMBILLY (74)
Parc de la Tire – FERNEY-VOLTAIRE (01)
Parc Ouagadougou – GRENOBLE (38)
Parc Chanteur – VILLEURBANNE (69)
Promenade des Seines – SEVRIER (74)
Parc de Port Pinard – PUBLIER (74)
Parc urbain de la Devèze – BÉZIERS (34)
Domaine de Corzent – THONON LES BAINS (74)
Skate park des Marquisats – ANNECY(74)
Jardin Pays de la Noix – VINAY (38)
Parc Minatec – GRENOBLE (38)
Parc du Haut Monthoux – VETRAZ MONTHOUX (74)
Parc de la Tête d’or – LYON 6 (69)



ÉTUDES - CONCOURS
Parc Agro Urbain – BERNEX (SUISSE)
Parc Flaubert – GRENOBLE (38)
Parc du clos Layat – LYON 8 (69)
Maison du lac d’Aiguebelette – NANCES (73)
Pardigon – CAVALAIRE SUR MER (83)
Sites du conservatoire du littoral – SAVOIE (74)

PARC FLAUBERT, GRENOBLE (38)

Création d’un parc urbain sur le site d’une friche ferroviaire, espace central de la ZAC Flaubert,
aménagement de jeux, espace événementiel, valorisation des eaux pluviales.
Surface : 3,5 ha
Mission : concours 2012
Montant prévisionnel : 3 500 000 € HT
Maîtrise d’ouvrage : SEM SAGES – Frédéric Cacciali (04 76 48 48 09)
Équipe : ADP DUBOIS, SINBIO environnement, Acte Lumière, E2CA bet VRD

 

L’emprise linéaire du terrain ainsi que sa structuration actuelle faite de rails et de merlons de remblais contraint aujourd’hui son fonctionnement. Le parc propose de valoriser cette linéarité en développant des paysages en lanières dans son épaisseur. Chaque paysage constitue un milieu écologique identitaire, accompagné par un type de parcours liné aire et des pratiques du parc différentes.

Dans le cadre du développement de la ZAC, des parcours transversaux sont prévus pour permettre des connexions Nord Sud. Sur le site, ils rompent la linéarité de l’espace, et permettent d’organiser les usages au sein de différentes séquences spatiales du parc. Nous proposons de traiter l’épaisseur de ces parcours transversaux dans le prolongement des paysages du parc (étirant ainsi le parc jusqu’aux rues P. Mérimée et E. Zola). La section de ces parcours transversaux au sein du parc est proposée sous forme d’allées en bois, réinterprétation du vocabulaire ferroviaire des passages de voie.