MAÎTRISE D’ŒUVRE
Place des Barolles – SAINT-GENIS-LAVAL (69)
Place Ferdinand Buisson – SAINT-PRIEST (69)
Aménagement de l’îlot Ranchet – ANNONAY (07)
Place du 8 mai – CHAPONOST (69)
Place Roannelle / Buisson – SAINT-ÉTIENNE (42)
Avenue Esclangon – GRENOBLE (38)
Esplanade Courier – ANNECY (74)
Centre-Bourg – CAMARET-SUR-AIGUES (84)
Place centrale du chef-lieu – CHAVANOD (74)
Esplanade de la Devèze – BÉZIERS (34)
Parking Cordier – SAINT-GENIS-LAVAL (69)
Traversée du bourg – LE PERIER (38)
Centre bourg – GRÉSY SUR ISÈRE (73)
Parvis du CHU – ROANNE (42)
Secteur Monmousseau – VÉNISSIEUX (69)
Quartier Pablo Picasso – ECHIROLLES (38)
Place du Pont et avenues – CHAMONIX (74)
Quartier Saint-Jean – VILLEURBANNE (69)
RN7 – SAINT-FONS (69)



ÉTUDES - CONCOURS
Hôtel de ville – SAINT-MARTIN-D’URIAGE (38)
Place du Jumelage – ANNEMASSE (74)
Mail piéton – CRAPONNE (69)
Place de la Paix – PLAINE-SAINT-DENIS (93)
Esplanade – VILLEFRANCHE SUR SAÔNE (69)

PLACE CENTRALE DU CHEF-LIEU , CHAVANOD (74)

Réalisation de la nouvelle mairie, bibliothèque et salle d’animation avec aménagement d’une place publique reliant l’ensemble de ces nouvelles constructions aux équipements publics constituant le futur chef-lieu
Surface : 7800 m²
Mission : concours lauréat 2016, étude 2016 – 2017, réalisation 2017 – 2018
Montant prévisionnel : 4 500 000 € HT dont place centrale 1 200 000 €
Maîtrise d’ouvrage : commune de Chavanod, TERACTEM
Équipe : ADP DUBOIS, De Jong architectes, HBI bet vrd, Plantier

 

Le projet porte l’ambition de mettre en place l’espace public fédérateur du futur Chef-lieu de Chavanod. Par sa composition et ses ambiances, il doit développer une nouvelle image pour la commune alliant représentation institutionnelle et lieu de vie et d’échange.

L’implantation de la nouvelle place publique jouit d’une situation paysagère exceptionnelle. Elle s’installe sur un point de basculement visuel entre les reliefs de l’Avant-pays ,avec la Mandallaz, et les horizons montagneux emblématiques du territoire annécien, Parmelan, Tournette et Semnoz.
Sur le site, le terrain est adossé à une butte marquant un point haut au Sud du secteur. Le projet s’adosse à ce relief pour s’intégrer dans la pente et refermer l’espace autour d’une place publique tout en laissant l’ouverture visuelle sur l’horizon remarquable à l’Est.

Dans une recherche de cohérence avec le territoire et les paysages, le projet s’appuie sur deux axes Nord-Ouest / Sud-Est reliant ainsi les principaux pôles d’animation du futur Chef-Lieu.