ÉTUDES - CONCOURS
Contournement nord – ANNECY (74)
A 51 – GRENOBLE (38)
Entrée du pôle hospitalier – BRON (69)
RD 1201 – SEYNOD (74)
Charte du territoire – VIVARAIS MERIDIONAL (07)
Projet de Paysage Prioritaire – ARVE (SUISSE)
« Les Parties » – YVERDON-LES-BAINS (Suisse)
Plaines du Loup – LAUSANNE (Suisse)
Croix de Vérines – ECHIROLLES (38)
Projet Albertville 2030 – ALBERTVILLE (73)
Malacher nord – MEYLAN (38)
Plan local d’urbanisme – ALBERTVILLE (73)
Quartier Grand Clément – VILLEURBANNE (69)
Friche industrielle de Morey – CUISEAUX (71)
Chef-Lieu – ENTREMONT (74)
ZAE Sud – BOURG-EN-BRESSE (01)
Secteur embarcadère – MONTCEAU-LES-MINES (71)
Saint-Maurice Nord – SAINT-LAURENT (GUYANE)
Quartier Saint-Antoine et Hibiscus – CAYENNE (GUYANE)
Front de mer – CAYENNE (GUYANE)
Insertion pont sur l’Oyapock – SAINT-GEORGES (GUYANE)
Quatre nouvelles baies – TRIPOLI (LIBYE)
Station balnéaire – PORT BARCARES (66)
Étude prospective urbaine – GRENOBLE (38)
Rocade Nord Casamaures – GRENOBLE (38)

PLAN LOCAL D’URBANISME, ALBERTVILLE (73)

Retisser la ville pour lui offrir de nouvelles qualités d’urbanité,
affirmer un espace préservé aux pieds des montagnes.
Surface : 1 750 ha
Mission : étude 2011/2013
Montant prévisionnel : 151 200 € HT
Maîtrise d’ouvrage : Ville d’Albertville
Équipe : ADP DUBOIS, Atelier de la Gère urbaniste, MOSAÏQUE environnement, INDDIGO déplacement

 

Le site d’Albertville à la confluence de l’Arly et de l’Isère constitue un paysage remarquable au pied des grands massifs et forêts alentours.

Les espaces de plaine ont été largement urbanisés suite à l’endiguement des cours d’eau tandis que les coteaux ensoleillés ont conservé leur caractère rural et agricole.

Les enjeux du PLU en terme de paysage consistent en une pérennisation des espaces naturels et de leurs connexions ainsi que les espaces agricoles pour valoriser la diversité des paysages et affirmer l’image d’Albertville : Ville de rencontre entre Plaine et Montagne.

Il s’agit de traduire dans les documents d’urbanisme : la requalification des approches d’Albertville, l’amélioration de la qualité des espaces publics, le renforcement de la trame végétale pour valoriser le cadre de vie urbain et les ambiances paysagères.

Le Plan d’Aménagement et de Développement Durable développe 6 axes directeurs dont un spécifiquement orienté sur la qualité des paysages urbains et naturels.

Les Orientations d’Aménagement et de Programmation définissent les secteurs stratégiques d’urbanisation à moyen terme. La trame végétale et les principes d’urbanisme bioclimatique sont à la source des propositions de composition.  

Les espaces publics identitaires de la ville d’Albertville sont chacun associés à une OAP afin de formuler des objectifs d’évolution des aménagements pour valoriser le carde de vie albertvillois.