MAÎTRISE D’ŒUVRE
Quartier village II – ECHIROLLES (38)
Quartier du Zodiaque – ANNONAY (07)
Quartier Champfleuri Nord – BOURGOIN-JALLIEU (38)
Quartier des Plantées – MEYZIEU (69)
Quartier Cervelières-Sauveteurs – VAULX EN VELIN (69)
Quartier Haute-Roche – PIERRE BÉNITE (69)
Quartier Dussurgey – SAINT-FONS (69)
Zac de la Bouvarde / Hôpital – ANNECY (74)
Quartier de la Devèze – BÉZIERS (34)
Quartier des Epinettes – ANDELOT EN MONTAGNE (39)
ZAE de Balvay – RUMILLY (74)



ÉTUDES - CONCOURS
Concorde – VERNIER (SUISSE)
Vetrotex – CHAMBERY (74)
Cité médiévale de Conflans – ALBERTVILLE (74)
Écoquartier des Papeteries – CRAN GÉVRIER (74)
Quartier du Livron – ANNEMASSE (74)
Quartier des Barolles – SAINT-GENIS-LAVAL (69)
Quartier de la Jonchère – SEYNOD (74)
ZAC Amstrong – VÉNISSIEUX (69)
Quartier de Bernon – EPERNAY (51)
Quartier Chambéry-le-Haut – CHAMBÉRY (73)
Quartier Troussier – VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE (69)
Écoquartier du site de l’hôpital – BONNEVILLE (74)
ZAC de l’Hoirie – VOREPPE (38)
ZAC du centre-ville – PONT DE CHERUY (38)
Quartier gare et secteur Pereuse Balize – MACHILLY (74)
Quartier Harfleur-Lapérouse – LE CREUSOT (71)
Tour des Remparts – CAMARET-SUR-AIGUES (84)
Centre ville – MEGÈVE (74)
Amphithéâtre des 3 Gaules – LYON (69)
Centre bourg et parvis de mairie – BARBERAZ (73)
Centre du chef-lieu – LES HOUCHES (74)

QUARTIER DES EPINETTES, ANDELOT EN MONTAGNE (39)

Créer un écolotissement en intégrant l’opération au fonctionnement collectif du village
pour participer à la redynamisation du centre bourg et au développement de la commune.
Surface : 5 ha
Mission : complète, réalisation 2014
Montant prévisionnel : 850 000 € HT
Maîtrise d’ouvrage : Commune d’Andelot en Montagne, SIDEC du Jura, Mandataire
Équipe : ADP DUBOIS, VIATEC

 

Le projet d’éco-lotissement des Epinettes constitue une base de redynamisation du bourg d’Andelot-en-Montagne. Le site, à proximité immédiate du centre du village, offre la possibilité de densifier le tissu urbain et de créer des espaces publics renforçant l’attractivité globale d’Andelot.

Les objectifs ambitieux de développement durable appliqués à cette opération aussi bien dans l’aménagement des espaces publics que dans le cahier des charges architectural apporte des solutions porteuses d’avenir dans le mode d’habiter de demain.
Le regroupement du bâti sur de petites parcelles, la mixité des programmes, l’orientation et l’organisation des constructions ouvrent tout le potentiel d’habitat bioclimatique et permettent la libération d’un espace public généreux offert à l’appropriation des habitants et villageois pour un retour à une sociabilité riche.
Le choix d’une mise en retrait de l’automobile par rapport aux pratiques piétonnes s’accompagne d’une gestion alternative des eaux pluviales  enrichissant la valorisation paysagère du quartier dans lequel sont développés un verger et des jardins associatifs, une plaine de jeux et une placette/terrasse ouverte sur la silhouette du bourg.