ÉTUDES - CONCOURS
Contournement nord – ANNECY (74)
A 51 – GRENOBLE (38)
Entrée du pôle hospitalier – BRON (69)
RD 1201 – SEYNOD (74)
Charte du territoire – VIVARAIS MERIDIONAL (07)
Projet de Paysage Prioritaire – ARVE (SUISSE)
« Les Parties » – YVERDON-LES-BAINS (Suisse)
Plaines du Loup – LAUSANNE (Suisse)
Croix de Vérines – ECHIROLLES (38)
Projet Albertville 2030 – ALBERTVILLE (73)
Malacher nord – MEYLAN (38)
Plan local d’urbanisme – ALBERTVILLE (73)
Quartier Grand Clément – VILLEURBANNE (69)
Friche industrielle de Morey – CUISEAUX (71)
Chef-Lieu – ENTREMONT (74)
ZAE Sud – BOURG-EN-BRESSE (01)
Secteur embarcadère – MONTCEAU-LES-MINES (71)
Saint-Maurice Nord – SAINT-LAURENT (GUYANE)
Quartier Saint-Antoine et Hibiscus – CAYENNE (GUYANE)
Front de mer – CAYENNE (GUYANE)
Insertion pont sur l’Oyapock – SAINT-GEORGES (GUYANE)
Quatre nouvelles baies – TRIPOLI (LIBYE)
Station balnéaire – PORT BARCARES (66)
Étude prospective urbaine – GRENOBLE (38)
Rocade Nord Casamaures – GRENOBLE (38)

SAINT-MAURICE NORD, SAINT-LAURENT DU MARONI (GUYANE)

Étude urbaine et paysagère pour l’aménagement du secteur Saint-Maurice Nord :
créer la ville d’après une structure paysagère dominante.
Mission : étude 2004
Montant prévisionnel : 45 000 € HT
Maîtrise d’ouvrage : EPAG
Équipe : ADP DUBOIS, UP2M programmiste urbaniste, C2R bet vrd

 

Le projet urbain se fonde sur la référence historique de la ville remarquable en matière d’image et de fonctionnement.

Le nouveau projet permet de refonder la structure d’ensemble en apportant un schéma de cohérence et d’harmonie de l’ensemble facilitant la lecture géographique de la ville.

La trame fondatrice s’appuie sur un maillage routier de voies structurantes majeures, simple et lisible. Un grand îlot orthogonal ceinture cette partie nouvelle de la ville.
Enfin, l’idée d’un casier urbain prend naissance en référence à la taille d’un casier urbain de la ville historique. Ce casier se multiplie au travers du projet urbain offrant ainsi une taille d’unité urbaine cohérente testée dans le vécu de la ville actuelle.
Le projet urbain apporte une nouvelle dimension structurelle et paysagère à travers des travées et couloirs de verdure qui aèrent la ville du Sud au Nord. Ces grands parcs naturels agrémentent et structurent les quartiers. Les équipements publics ponctuent et animent ces espaces.

Leur partie Est et Ouest est cernée par deux coulées vertes naturelles qui accompagnent les criques et le réseau hydraulique. Les 2 criques Sud – Nord se relient dans la partie Nord au travers des casiers urbains et développent des bassins de rétention nécessaires à l’aménagement de la zone. 3 bassins s’implantent, ils offrent une image conceptuelle orthogonale en référence à la taille d’un îlot en damier.