MAÎTRISE D’ŒUVRE
Groupe scolaire Joseph Brenier – SAINT-PRIEST (69)
Mairie et salle communale – VOUGY (74)
Lycée Deschaux – SASSENAGE (38)
Ilot S6A, ZAC du Centre – VIRY (74)
Ecoquartier Vallin-Fier – ANNECY (74)
Aménagements des espaces extérieurs – METZ-TESSY (74)
Construction de logements – ST JULIEN EN GENEVOIS (74)
Lycée du Dauphiné – ROMANS SUR ISÈRE (26)
Construction de logements – ST JULIEN EN GENEVOIS (74)
Mairie – SAINT-JEAN D’ARVEY (73)
Piscine communautaire – ANSE (69)
Îlot G, Zac de Bonne – GRENOBLE (38)
Le clos Marcel – DUINGT (74)
Jardin Carnot – ANNECY (74)
Clyress – SAINT-DIDIER-MONT D’OR (69)
Jardin Vigny Musset – GRENOBLE (38)
Îlot Bossuet – LYON 6 (69)
Centre hospitalier – VALENCIENNES (59)
Centre ludique aquatique sportif – NEYDENS (74)
Domaine de Reinach – LA MOTTE SERVOLEX (73)
Collège Fontreyne – GAP (05)
Centre hospitalier – AUXERRE (89)
IKEA – SAINT-MARTIN-D’HERES (38)



ÉTUDES - CONCOURS
Ilot C Soie – VILLEURBANNE (69)
Groupe scolaire – ANTHY SUR LEMAN (74)
Sacconges – SEYNOD (74)
ZAC industrie nord Vaise – LYON (69)

LOGEMENTS ILOT 4 – ZAC INDUSTRIE NORD VAISE, LYON (69)

Aménagement de l’îlot 4 de la ZAC industrie nord – 156 logements en accession libre et logements sociaux
Surface : 11 500 m² sdp, 5500m² esp. ext
Mission : concours promoteur/concepteur
Montant étude : 36 850 € HT
Maîtrise d’ouvrage : U.T.E.I promoteurs, SERL aménageur
Équipe : ADP DUBOIS, Unanime et Atelier Régis Gachon, architectes, GC2E bet énergie, EODD bet environnement

 

La ZAC Industrie nord, entre Saône et balmes boisées, mixant logements, activités, commerces et équipement public, développe un concept d’îlot ouvert. Par l’aménagement des espaces extérieurs de l’îlot 4, nous exprimons la gradation paysagère liant ces deux entités de paysage emblématiques :
-le pied de balme, dans l’emprise des deux bâtiments au nord, accueille une présence arbustive fournie qui évoque la végétation spontanée et indigène associée au relief qui serait descendue à l’intérieur de l’îlot,
- la césure ouest/est, en creux, recueille les eaux pluviales de la parcelle et ménage des transparences transversales en lien avec le parc public des Trembles et l’îlot conjoint, de part et d’autre.
- le bois de fruitiers, au centre, crée une intériorité au jardin et matérialise un lieu de convergence dans le fonctionnement du cœur d’îlot. Il constitue un couvert fleuri abritant un espace convivial, évasement des cheminements, qui propose des assises ombragées aux résidents,
- la prairie et les terrasses sur la Saône, installe une respiration généreuse qui préfigure la large ouverture créée par la rivière dans le tissu urbain.
Le cœur d’îlot se pratique grâce à un cheminement en béton, posé avec précaution comme suspendu, qui permet de traverser sans les altérer les différents milieux qui constituent le jardin et dessine une figure simple et fonctionnelle desservant les bâtiments.